Le Deep Learning, c’est impressionnant. Même si on comprend pas trop comment ça marche.
D’ailleurs, on est tous d’accord pour dire que ça va occuper une place de plus en plus importante dans les programmes de demain.

Cependant, quand on souhaite s’y mettre, ça peut vite devenir problématique. On ne sait pas nécessairement quelle bibliothèque utiliser, quelles sont ses dépendances, si on peut accélérer le traitement à l’aide de son GPU…

D’où l’intérêt de Deepo, un ensemble d’images Docker qui simplifie grandement la création d’un environnement pour jouer avec peu avec le Deep Learning.

Il y a une raison pour laquelle je parle de ceci. J’espère pouvoir vous en parler très bientôt !